UN TRANSPORT SÉCURITAIRE; UNE NAVIGATION HARMONIEUSE

Le transport du GNL s’effectue depuis plus de 50 ans par voie maritime partout sur la planète. Ainsi, sur plus de 135 000 transports effectués par navires au cours de cette période, on ne rapporte aucun incident notable, aucune fuite ni aucun préjudice pour l’environnement. Les navires employés pour le transport du GNL sont ultramodernes et spécifiquement conçus pour assurer l’efficacité et la sécurité du transport du gaz naturel liquéfié (GNL). 

- Double coque afin de prévenir les fuites

- Réservoirs isolés pour conserver le GNL à une température de -162°C

- Espace d’isolation du GNL faisant l’objet d’une surveillance continue

- Équipements parmi les plus avancés sur le plan technologique

- Systèmes sophistiqués permettant de suivre la position exacte du navire

 

Longueur maximale d’un navire-citerne de gaz naturel liquéfié comparé aux autres navires circulant sur le Saguenay.

Sécurité des transports

Aussi surprenant que cela puisse paraître, le GNL n'est ni explosif ni toxique. Contrairement à l'essence ou au pétrole, le GNL ne polluera pas le milieu marin s'il vient à se déverser. Dans le cas, peu probable, d'un déversement accidentel, le GNL s'évaporera. Comme il n'est pas transporté sous pression, en cas de fuite, il s'évaporera plus lentement et occupera beaucoup moins d'espace qu'un gaz sous pression tel que le propane.

Le GNL est transporté dans des navires ultramodernes, spécifiquement conçus. On dénombre plus de 550 navires de ce type dans le monde et plus d'une centaine sont actuellement en construction. Tous sont dotés d'une double coque afin de prévenir les fuites ainsi que de réservoirs réfrigérés qui permettent de conserver le GNL à une température de -162°C. L'espace d'isolation fait l'objet d'une surveillance continue afin d'éviter toute fuite.

Ces navires figurent parmi les plus solides au monde et les plus avancés sur le plan technologique. Ils disposent d'un éventail de systèmes sophistiqués permettant de connaître en tout temps leur position exacte et d'être en communication constante avec le continent. Ces systèmes de surveillance font du transport maritime de GNL l'un des moyens de transport les plus performants en termes de sécurité : en plus de 40 ans et 100 000 voyages, aucun incident lié à une fuite importante de GNL n'a été signalé, ni aucun préjudice pour le public ou l'environnement.

 

Des pilotes chevronnés pour une sécurité accrue

En plus des équipages spécialement formés, des pilotes certifiés, membres de la Corporation des pilotes du Bas-Saint-Laurent, experts de la voie maritime du Saint-Laurent et de la navigation sur le Saguenay, piloteront les navires-citernes lors de chaque passage. Un accompagnement additionnel Des remorqueurs escorteront les navires-citernes durant leurs manœuvres à proximité du quai de transbordement ainsi que pendant leur navigation dans le fjord du Saguenay. Cet accompagnement permet une manœuvrabilité et une sécurité accrues. 

La cohabitation entre les navires de GNL et les autres utilisateurs de la voie navigable du Saguenay est tout à fait possible. La voie navigable sur le Saguenay est, en réalité, plus large et beaucoup plus profonde que le chenal du nord du Saint-Laurent, où circulent en moyenne 25 navires par jour. Pour la rivière Saguenay, on parle d’en moyenne moins de 5 navires par semaine.

 

ÉTROITE LA RIVIÈRE SAGUENAY? VRAIMENT?

Navigation : une approche axée sur la concertation et la collaboration

L’équipe de GNL Québec est consciente de l’importance du fjord du Saguenay à titre de voie navigable majeure, mais aussi à titre de joyau historique, culturel, environnemental, touristique et économique, ainsi que de sa richesse en matière de biodiversité faunique et marine. Pour cette raison, GNL Québec a choisi d’intégrer des parties prenantes intéressées par le transport maritime à joindre le comité consultatif sur le complexe de liquéfaction de gaz naturel déjà en place. Ce comité élargi traitera des enjeux qui sont propres à la navigation de façon claire et transparente. Rappelons que le comité est un canal de communication privilégié pour informer les parties prenantes de l’avancement du projet et pour discuter ouvertement des préoccupations en vue d’améliorer le projet.

 

Les objectifs du Comité élargi sur le transport maritime

• Discuter des enjeux et des préoccupations liés à la navigation sur le Saguenay

• Générer des échanges constructifs avec les intervenants dans un objectif de bonification du projet

• Faciliter la concertation et la collaboration entre les usagers du Saguenay

• Faciliter la transmission d’information factuelle et vérifiée

 

Composition projetée du Comité élargi sur le transport maritime

Des représentants de :

• Tous les membres du Comité consultatif sur le complexe de liquéfaction de gaz naturel

• Représentants des parties prenantes intéressées par le transport maritime:

- Municipalité riveraine du Fjord rive sud

- Utilisateur du Fjord

- Tourisme Utilisateur du Fjord

- Autorités Groupe environnemental

- Gestion de l’eau

- Scientifique expert

- Industrie et développement

- Tourisme

Cohabiter harmonieusement avec la nature et les usagers Le projet Énergie Saguenay sera conçu dans le respect des principes de développement durable. GNL Québec, conformément à ses valeurs, s’engage à assurer une cohabitation harmonieuse et des pratiques compatibles entre ses activités et les activités qui ont déjà cours dans le fjord du Saguenay et dans la voie maritime du Saint-Laurent.


Un respect intégral des mesures et règles de navigation en présence de mammifères marins

• Collaboration avec les plaisanciers et les représentants de l’industrie récréotouristique

• Collaboration avec les autres utilisateurs commerciaux du fjord

• Respect des principes du développement durable

 

Une forte volonté à surpasser les exigences

Conformément à ses valeurs et à ses engagements d’entreprise, GNL Québec souhaite être un leader dans son domaine en matière de protection de l’environnement et en matière d’engagement envers sa communauté d’accueil. GNL Québec entend donc soumettre le projet Énergie Saguenay au processus d’examen TERMPOL, supervisé par Transports Canada.

 

TERMPOL PROCESSUS D’EXAMEN RIGOUREUX DES RISQUES RELIÉS AU TRANSPORT MARITIME

Le processus d’évaluation TERMPOL permettra d’évaluer :

• La sécurité des activités des navires dans la voie navigable

• La sécurité des routes et couloirs de navigation

• Les activités de transbordement du GNL

• Les risques

• Les enjeux associés