RÉDUCTION ET COMPENSATION DES GES

Un complexe de liquéfaction de gaz naturel alimenté en hydroélectricité

 

L’accès à l’hydroélectricité pour l’alimentation en énergie du procédé distingue le projet Énergie Saguenay des autres projets de capacité de production comparable déjà  en exploitation, ou encore en développement  actuellement dans le monde.

Alimentation en

hydroélectritité

=

Réduction de 84% des

émissions de GES 

comparativement à une usine

similaire située aux

États-Unis

 

 

De manière générale, une usine de liquéfaction de gaz naturel utilise environ 10% de son alimentation en gaz naturel pour les besoins énergétiques associés au refroidissement du gaz pour le rendre liquide, d’où l’avantage d’employer l’hydroélectricité.

 

Ainsi, aucun autre terminal de liquéfaction de gaz naturel en service dans le monde ne peut atteindre la performance environnementale proposée par Énergie Saguenay.

 

 

 

Un engagement crédible à atteindre la carboneutralité

pour le projet Énergie Saguenay

 

Déterminée à innover et à établir un nouveau standard au sein de l’industrie, GNL Québec s’est engagée à opérer un complexe de liquéfaction de gaz naturel carboneutre. Avec cet engagement GNL Québec devance de 25 ans les recommandations du GIEC qui préconisent une économie mondiale carboneutre pour 2050. 

La carboneutralité consiste à : compenser, par des mesures crédibles et scientifiquement reconnues, l’ensemble des émissions de GES directs émis par un émetteur. En somme, il s’agit dans le cas du complexe Énergie Saguenay de faire en sorte de séquestrer autant de CO2 que la quantité produite par les opérations, à chaque année, afin d’atteindre un bilan d’émission nul, donc « carboneutre ».

Le complexe de liquéfaction de gaz naturel d’Énergie Saguenay s’engage à ainsi compenser, par le biais de diverses mesures,  la totalité des GES émis annuellement par le complexe, soit 421 000 tonnes par année.

 

Approche du programme de carboneutralité 

 

Identification de mesures crédibles, efficaces et mesurables

 

Pour atteindre de façon crédible la carboneutralité, GNL Québec a mandaté la réputée Chaire en éco-conseil de l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) afin qu’elle réalise une étude scientifique et indépendante permettant d’identifier des mesures crédibles, efficaces et mesurables permettant l’atteinte de cet objectif ambitieux.

Réduction des émissions à travers l'électrification du terminal via l'accès à l'hydroélectricité
Mandat pour la Chaire Éco-Conseil afin d'identifier les solutions et le plan d'actions

Des pistes d’action innovantes et génératrices de retombées additionnelles pour la région et le Québec

 

Le rapport rédigé par le professeur Claude Villeneuve et son équipe, disponible ici http://ecoconseil.uqac.ca/gnl-quebec/, propose plusieurs pistes d’action innovantes et potentiellement très structurantes pour le Saguenay-Lac-Saint-Jean et le Québec dont GNL Québec évalue présentement le déploiement. Ces mesures fournissent par ailleurs une feuille de route et un modèle intéressant pour d’autres entreprises importantes désirant aussi atteindre la carboneutralité.

Application des recommandations de la Chaire à travers 3 grandes thématiques (réduction, valorisation, compensation), résultant en des sous-projets
Mise en place du portefeuille de solutions et audit des résultats une fois en opération. Une certification peut être envisagée également
 

 

Les thèmes et les projets à l'étude pour viser la carboneutralité du projet Énergie Saguenay

  Thèmes Projets en étude  
  Réduction des émissions à la source  
   

Électrification unités de chauffage

 
    Réduction des équipements (valves, brides, raccord, etc.)  
   

Programme AI/ML détection fuites

 
  Captation/Valorisation CO2   
 

Achat/Production de crédits compensatoires

 
   

Développement de la production de GNR à partir de de la biomasse forestière

 
   

Afforestation – Plantation d’arbres (programme long terme)

 
   

Achat de crédits carbone compensatoires sur les marchés

 
   

Récupération et réutilisation de la chaleur du procédé (*)

 

(*) caractère diffus de la chaleur de procédé pourrait rendre cette solution caduque

 

 

Analyse de cycle de vie du projet Énergie Saguenay

 

               

Déterminée à surpasser les exigences et à établir un nouveau standard au sein de son industrie, GNL Québec a volontairement mandaté les experts du CIRAIG (le Centre interuniversitaire de recherche sur le cycle de vie des produits, procédés et services – rattaché à la Polytechnique Montréal) pour évaluer les impacts environnementaux du projet Énergie Saguenay sur l’ensemble de la chaîne de production de son gaz naturel liquéfié, de son extraction dans l’Ouest canadien à son utilisation sur les marchés.

Analyse de cycle de vie

 

 

 

 

 

 

 

Évaluation de l’extraction du gaz naturel dans l’Ouest canadien jusqu’à son utilisation finale à l’étranger

 

Cette analyse – très exhaustive – débute donc de l’extraction du gaz naturel dans l’Ouest canadien jusqu’à sa consommation finale à l’étranger, et ce, sur l’ensemble de la durée de vie du projet. 

 

 

 

 

Faits saillants de l'analyse de cycle de vie

 

Une réduction de 28 millions de tonnes de gaz à effet de serre à l’échelle mondiale à chaque année

 

Le projet Énergie Saguenay serait 84 % moins émettrice de GES  qu’une usine équivalente aux États-Unis

 

Analyse de cycle de vie du projet Énergie Saguenay Analyse comparative des Émissions de GES lors de la liquéfaction

 

Conclusions de l'analyse de cycle de vie