Actions pour favoriser la cohabitation

 

GNL Québec continue à s'investir pour faire d'Énergie Saguenay un meilleur projet

 

Bonifications au projet Énergie Saguenay issues des consultations Depuis 2015, en collaboration avec la communauté, de nombreuses bonifications ont été apportées au projet afin d’en faire un levier en matière de lutte contre les gaz à effet de serre et la pollution de l’air et dans le développement et la diversification de notre économie régionale. L’objectif est simple : réduire les impacts environnementaux tout en maximisant les bénéfices pour notre région.

 

Cohabitation avec le milieu et le tourisme

Le fjord du Saguenay est un endroit unique au monde prisé pour ses paysages naturels et sa quiétude. Les gens d’Énergie Saguenay sont conscients que le projet suscite des préoccupations au sein de l’industrie touristique et des riverains, c’est pourquoi, en plus des mesures d’atténuation courantes liées à l’étude d’impact sur l’environnement, nous avons pris les engagements supplémentaires suivants :

Sécurité des plaisanciers : 

Industrie touristique :

Paysage de jour :

Ambiance lumineuse de nuit

 

Ambiance lumineuse de nuit projetée : Vue de Cap Jaseux

Ambiance lumineuse du projet Énergie Saguenay

 

Navigation et cohabitation avec les mammifères marins

Le béluga est une figure emblématique de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean qui est désigné comme une espèce en voie de disparition selon la Loi sur les espèces en péril. C’est pourquoi GNL Québec a mis en place des mesures innovatrices et adaptatives via une .

Cette Charte est destinée à guider les actions de GNL Québec en matière de gestion des risques possibles de ses activités sur les mammifères marins du Saguenay et du Saint-Laurent. Elle vise la réduction du bruit subaquatique par des opportunités concrètes d’innovation et de développements technologiques tout en favorisant l’avancement des connaissances scientifiques à cet égard. En plus des mesures d’atténuation courantes liées à l’étude d’impact sur l’environnement, nous avons pris les engagements supplémentaires suivants :

Mammifères marins et bélugas

 

Emplois, main d'oeuvre et retombées économiques

Le Projet Énergie Saguenay repose sur un investissement évalué à 9 milliards de dollars canadiens. L’objectif de GNL Québec est de favoriser le développement des compétences de la main-d’œuvre et de maximiser les retombées économiques dans la région du Saguenay-Lac-St-Jean. En plus des mesures d’atténuation courantes liées à l’étude d’impact sur l’environnement, nous avons pris les engagements supplémentaires suivants :

Emplois et main-d'oeuvre

Retombées économiques

 

Sécurité

Des analyses rigoureuses des risques terrestres et maritimes ont été réalisées  selon les plus hauts standards et les directives internationales en la matière. Les résultats démontrent que les risques d’incident, autant maritimes que terrestres, sont presque nuls et très peu probables.

Le procédé de liquéfaction est une technologie éprouvée depuis des décennies et qui est en opération dans plusieurs sites similaires dans le monde. Les navires-citernes assurant le transport du GNL ont un historique de sécurité exemplaire et une technologie qui a fait ses preuves. En effet, depuis 35 ans et plus de 100 000 voyages maritimes de gaz naturel liquéfié, aucun accident relié à une fuite ou ayant causé préjudice pour le public ou l'environnement n'a été répertorié. En plus des mesures d’atténuation courantes liées à l’étude d’impact sur l’environnement, nous avons pris les engagements supplémentaires suivants :

Sécurité des nstallations terrestres et du transport maritime

 

Lutte contre les GES

Selon l’analyse de cycle de vie produite par le CIRAIG et réalisée à partir du plan d’affaires de GNL Québec, le Projet Énergie Saguenay, à la fin de son cycle de vie, entraînerait un potentiel retrait de 28 millions de tonnes de GES par année au bilan mondial en raison de la substitution du pétrole et du charbon.

L’équipe d’Énergie Saguenay veut aller plus loin dans la lutte aux changements climatiques et c’est pourquoi elle a pris l’engagement d’atteindre la carboneutralité dans les années suivant la mise en opération de l’usine. En plus des mesures d’atténuation courantes liées à l’étude d’impact sur l’environnement, nous avons pris les engagements supplémentaires suivants :

Émissions de gaz à effet de serre