Blogue

2 octobre 2019
L’Espagne réduit ses émissions de GES de 20%... grâce au gaz naturel

Depuis le début de l’année 2019, l’Espagne a réduit de 20% ses émissions de gaz à effet de serre (GES) générés par sa production d’électricité, comparativement à la même période en 2018.

Comment?

En remplaçant une grande partie du charbon utilisé par du gaz naturel, moins émetteur de GES.

Tel que rapporté par le site spécialisé dans l’énergie et le gaz naturel liquéfié LNG World News (voir l'article), la consommation globale de gaz naturel en Espagne atteint actuellement de nouveaux sommets dans le pays, ce qui permet, en appui au développement de nouvelles sources d’énergies renouvelables, de remplacer du charbon encore largement employé à travers le pays.

Nous avons hâte, grâce au gaz naturel liquéfié (GNL) que nous exporterons en Europe et en Asie, d'aider plusieurs pays à suivre le chemin de cette transition énergétique. De plus, GNL Québec le fera à l'aide de la toute première usine de GNL de cette taille au monde à être carboneutre et alimentée en hydroélectricité. Ceci contribuera ainsi à réduire de façon significative les émissions de GES et les coûts d'exploitation comparés aux autres grandes usines de liquéfaction de gaz naturel actuelles.

Pour en savoir davantage sur la consommation et le rôle du gaz naturel en Espagne, nous vous invitons à consulter le site internet (en anglais) d’Enagas, principal distributeur de cette source d’énergie en Espagne. Pour en apprendre davantage sur la demande en énergie dans un contexte de changements climatiques et le rôle que le Québec peut jouer, nous vous invitons à consulter cette page