Blogue

21 avril 2021
Le travail se poursuit pour mettre en évidence la pertinence du projet Énergie Saguenay

Le 24 mars dernier, était publié le rapport du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) au sujet du projet de construction d’une usine de liquéfaction de gaz naturel à Saguenay. GNL Québec a accueilli favorablement ce rapport, guidé par les principes de précaution, qui reconnait les avantages du projet, tout en relevant la complexité du marché énergétique mondial.

 

Il est important de préciser qu’en aucun cas, le rapport ne rejette le projet. Le BAPE y soulève une cinquantaine d’avis et, depuis les audiences de l’automne dernier, l’équipe de GNL Québec continue d’être à pied d’œuvre pour rehausser les standards de l’industrie tant d’un point de vue technique, que social et environnemental. D’ailleurs, la situation énergétique mondiale a évolué depuis la conclusion des audiences du BAPE avec, par exemple, l’ajout du gaz naturel dans la relance verte européenne.

 

Le dépôt public de ce rapport représente une occasion supplémentaire d’innover et de maximiser les bénéfices et les retombées du projet, c’est d’ailleurs ce à quoi s’attelle GNL Québec, en vue de l’obtention des autorisations du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC).

 

Plusieurs engagements de GNL Québec ont d’ailleurs été soulignés par le BAPE, notamment en lien avec :

  • L’importance des retombées et des opportunités de diversification économique régionale;
  • La sécurité du transport maritime et la protection des mammifères marins, notamment grâce à la Charte d’engagements environnementaux sur la protection des mammifères marins;
  • La carboneutralité du projet et le contrôle des émissions de gaz à effet de serre;
  • Les efforts de formation et de diversification de la maind’œuvre;
  • La reconnaissance de la performance environnementale du projet dans ses futurs succès commerciaux;
  • L’engagement à prioriser l’octroi de contrats régionaux.

 

Sur le plan de l’acceptabilité sociale du projet, il est particulièrement intéressant de noter que plusieurs municipalités de la région ont adopté des résolutions d’appui au projet depuis la publication du rapport, nommément : la ville de Saguenay, les municipalités de Saint-Honoré et de Saint-David-de-Falardeau, ainsi que la MRC du Fjord-du-Saguenay. Ces résolutions, ainsi que celles à venir, démontrent de façon très tangible un appui important au sein des instances municipales et de la population de la région. Elles s’additionnent à la mobilisation de plus de 37 000 citoyens qui soutiennent le projet dans le groupe GNL Sag-Lac sur Facebook.

 

Forte de la confiance de ces institutions et de ces dizaines de milliers de citoyens, GNL Québec continue à croire fortement en la pertinence de son projet. Plusieurs des questions soulevées par le BAPE concernent des enjeux qui dépassent les frontières du Québec, notamment quant à la demande en gaz naturel liquéfié et à la place qu’il doit occuper dans la transition énergétique mondiale ainsi que dans la lutte contre les changements climatiques et la pollution atmosphérique. On se rend vite compte qu’on est là face à un sujet complexe d’envergure mondiale.

 

Au vu des développements récents et des négociations en cours avec ses clients potentiels, GNL Québec est plus que convaincu que son projet innovant et à faible empreinte carbone saura faire une différence dans le marché mondial du gaz naturel et ce, au bénéfice de l’économie du Saguenay-Lac-Saint-Jean et de la lutte mondiale aux émissions de GES. Le gaz naturel constitue et constituera une source d’énergie clé dans la transition énergétique mondiale, d’autant plus que les politiques mises en place autour du monde poussent l’industrie à être de plus en plus performante au niveau environnemental, avec le Canada en chef de file grâce à ses normes réglementaires.

 

De plus, GNL Québec entend annoncer d’autres engagements qui viendront bonifier le projet en réponse aux observations du BAPE. Ces engagements seront bientôt présentés à la population du Saguenay – Lac-Saint-Jean et à celle de l’ensemble du Québec. Il s’agira de nouvelles occasions de mettre en évidence la capacité de GNL Québec à travailler avec son milieu, pour en faire non seulement le plus grand projet privé de l’histoire du Québec, mais aussi l’un des projets les plus innovants des dernières décennies dans la province.

 

L'équipe de GNL Québec