Blogue

10 septembre 2019
Des pistes innovantes pour réaliser la carboneutralité d’Énergie Saguenay

Le professeur Claude Villeneuve et son équipe de la Chaire en éco-conseil de l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) ont rendu public, lundi, leur étude présentant les pistes de solutions et les recommandations permettant au projet Énergie Saguenay de remplir son engagement à opérer une usine carboneutre. L’étude peut être consultée en ligne ici.

C’est avec beaucoup d’enthousiasme que l’équipe de GNL Québec a pris connaissance de ce rapport. L’étude scientifique de la Chaire confirme en effet qu’il est possible pour une éventuelle usine comme celle d’Énergie Saguenay de compenser de manière crédible et efficace la totalité de ses émissions de gaz à effet de serre.

Le rapport propose plusieurs pistes de solution innovantes et potentiellement très structurantes pour le Saguenay-Lac-Saint-Jean et le Québec pour permettre à GNL Québec d’atteindre ses objectifs de carboneutralité.

Parmi celles-ci, signalons :

  • L’étude des possibilités de purification et de mise en marché du CO2 qui serait produit par l’usine;
  • L’étude des possibilités de capter et de valoriser la chaleur résiduelle de son procédé;
  • Un engagement avec les partenaires gouvernementaux, municipaux, industriels et institutionnels dans la mise en place de la filière de production de GNR à partir des résidus forestiers.

 

L’équipe de GNL Québec entend maintenant analyser comment appliquer les grandes lignes du rapport dans une optique d’opérer une usine carboneutre faisant figure de modèle au sein de l’industrie et susceptible de positionner encore davantage le projet Énergie Saguenay comme un levier de développement pour le Saguenay-Lac-Saint-Jean et le Québec.

Citation :

« Nous accueillons avec beaucoup d’enthousiasme le rapport déposé par le professeur Villeneuve et son équipe. Nous sommes emballés de constater qu’il est possible pour une usine comme la nôtre d’être carboneutre, bien que cela représente un défi. Pour toute notre équipe, l’engagement à opérer une usine carboneutre représente une motivation et une grande source de fierté. Nous voulons ainsi envoyer le signal au reste de l’industrie, à la région et aux autres promoteurs que l’atteinte de la carboneutralité est possible et représente la voie de l’avenir ainsi qu’une piste de développement économique et social.  La feuille de route rigoureuse et scientifique présentée par l’équipe du professeur Villeneuve nous réserve de belles surprises et de belles opportunités à analyser. Ainsi, les pistes entourant le gaz naturel renouvelable et la possibilité de faire du captage et de la réutilisation du carbone une matière première pour établir une économie circulaire dans la région sont très intéressantes. »

-Stephan TremblayDirecteur du développement régional, GNL Québec

Forte couverture médiatique

Le dévoilement du rapport par le professeur Villeneuve et la Chaire en éco-conseil de l’Université du Québec à Chicoutimi a donné lieu à une forte couverture médiatique.

Voici quelques liens qui en donnent un bon aperçu :

https://www.lequotidien.com/actualites/la-carboneutralite-de-gnl-est-possible-edc3c4c634c73682c38f3a822bade36d

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1293129/gnl-quebec-usine-carboneutre-energie-saguenay

https://www.lavoixdelest.ca/chroniques/claude-villeneuve/lidee-est-belle-mais-bd529f240a67c1253fb397d16ba2e918