Blog

Aug. 22, 2019
Le projet Énergie Saguenay franchit de nouveaux jalons importants

Le projet Énergie Saguenay continue d’avancer rondement.

Plusieurs jalons importants ont ainsi été franchis, au cours des dernières semaines, alors que les processus d’évaluation environnementale progressent, et ce autant du côté du gouvernement fédéral qu’au niveau du gouvernement provincial.

En début de semaine, l’Agence canadienne d’évaluation environnementale (ACÉE) a fait parvenir à l’équipe de GNL Québec une première série de questions s’inscrivant dans la foulée de l’analyse approfondie de l’étude d’impact du projet Énergie Saguenay par les différents experts fédéraux.

Cette série de questions s’inscrit dans le cadre du processus normal d’évaluation rigoureuse de tout projet majeur analysé par l’ACÉE. Les différents spécialistes et collaborateurs de GNL Québec ont déjà entrepris l’analyse des questions et la collecte des informations nécessaires. Comme à toutes les étapes du projet et depuis les débuts du projet, en 2014, l’équipe fournira des informations rigoureuses, transparentes et précises aux experts fédéraux.

Par ailleurs, l’Agence canadienne d’évaluation environnementale a également avisé GNL Québec que l’aire de navigation étudiée dans le cadre de l’analyse de l’étude d’impact comprendrait la voie navigable comprise jusque dans le secteur de Les Escoumins. Il s’agit d’une très bonne nouvelle puisque volontairement, GNL Québec avait déjà inclut ces éléments dans son étude d’impact afin de considérer les activités de pêche ancestrales à l’oursin vert de la communauté Innus d’Essipit.

Rappelons que l’étude d’impact environnemental du projet Énergie Saguenay comprend un chapitre complet et distinct dédié à la question de la navigation et à la cohabitation avec les mammifères marins, comme le béluga, et que cette question continue à faire l’objet d’une collaboration entre l’équipe du projet et des experts maritimes et des scientifiques qui se penchent actuellement sur celle-ci, dans un objectif de faire progresser les connaissances, notamment en matière de bruit subaquatique.

Citations :

« Nous accueillons favorablement la décision de l’Agence canadienne d’évaluation environnementale à l’effet d’élargir la zone analysée dans le cadre du volet transport maritime de notre projet. D’ailleurs, des données et études relatives à cette aire figurent dans notre étude d’impact environnemental, laquelle contient un chapitre dédié aux questions relatives à la navigation. Comme nous le faisons depuis le début du projet, nous allons répondre de manière rigoureuse et transparente aux demandes de précision tout en continuant à travailler étroitement avec le milieu afin de continuer à améliorer et à bonifier notre projet sur une base continue. »

Stéphanie Fortin
Directrice principale, Affaires publiques et relations avec les communautés
GNL Québec

 

Du côté de Québec

D’autre part, l’équipe du projet Énergie Saguenay s’apprête à déposer auprès des analystes du gouvernement du Québec les réponses aux questions reçues dans la foulée du dépôt de l’étude d’impact environnemental. Il s’agit d’une étape importante dans le processus de suivi du dépôt d’une étude d’impact.

En marge des processus d’évaluation du fédéral et du provincial, GNL Québec continue à travailler avec les experts et à échanger avec le milieu afin de poursuivre la bonification continue du projet.


De nouveaux outils pour vous informer !

Bien comprendre les fondamentaux et tous les aspects du projet Énergie Saguenay nécessite de prendre une perspective mondiale dans le domaine énergétique!

Pour cette raison, l’équipe des relations avec la communauté de GNL Québec a déployé, au cours des derniers mois, de nouveaux outils de communication destinés à informer de manière factuelle et facile à saisir les grands enjeux dans lequel s’inscrit le projet.

Nous vous invitons à consulter, notamment notre, blogue, accessible ici.

Par ailleurs, nous vous invitons également à visionner cette vidéo qui explique et met en contexte l’analyse de cycle de vie, réalisée par les scientifiques du CIRAIG, qui explique la démarche et les conclusions de celles-ci. 

Bonne rentrée et comme toujours, n’hésitez pas à nous contacter pour toutes questions ou demandes d’information!